Le bassin méditerranéen, région la plus polluée au monde ?

“L’avenir de la Méditerranée est à un point de bascule” : cette annonce de François Guerquin le mercredi 18 novembre 2020, lors de la présentation du rapport sur l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée (RED 2020), sonne comme un avertissement.

Cette étude réalisée au sein du programme de l’ONU était attendue car elle concerne l’ensemble des pays riverains de la Méditerranée, soit 21 pays au total.

Et le constat est sans appel : en premier lieu, du fait de sa configuration fermée et de la proximité du Sahara, le réchauffement climatique y est 20 % plus rapide que dans le reste du monde.

En outre, la forte urbanisation existante sur son pourtour génère un double flux de pollution de ses eaux marines : une pollution solide d’une part, principalement du fait de l’utilisation dé-raisonnée de la matière plastique, et une pollution liquide d’autre part, du fait de la pression démographique importante (520 millions d’habitants peuplent ses rives), d’une activité industrielle conséquente, et d’un modèle agricole friand de pesticides et d’engrais.

Malheureusement, force est de constater que le nombre de systèmes épuratoires pour le traitement des eaux usées apparaît largement insuffisant.

Dans ce contexte, l’annonce de projets de construction de stations d’épuration est toujours une bonne nouvelle.

Et en tant que concepteur de stations d’épuration (boue activée, BRM, SBR, etc.), la société FLAU y est particulièrement attentive. A ce jour, plusieurs unités BioBox® (stations d’épuration conteneurisées monoblocs fabriquée par la société FLAU) implantées au Maroc et en Algérie participent à l’effort collectif de traitement des eaux usées d’origine domestique et industrielle autour du bassin méditerranéen.

Et il faut se réjouir de cette annonce de la mairie de Tanger (Maroc), qui envisage sérieusement la construction d’une troisième station d’épuration, en réponse à une pétition lancée en ce début d’année 2021 par un collectif associatif.

En cette période si particulière, cette bonne nouvelle se doit d’être partagée !

Liens pour prolonger cet article :

https://aujourdhui.ma/actualite/tanger-le-projet-de-3eme-station-de-traitement-des-eaux-usees-a-lordre-du-jour-du-conseil-de-la-ville

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pollution/le-bassin-mediterraneen-zone-ecologique-en-situation-critique_149265


admin_bioboxLe bassin méditerranéen, région la plus polluée au monde ?