Avec la création de l’Agence Nationale de Régulation du cannabis, la région du Rif est à l’honneur

Dans les actualités récentes du Maroc, la loi portant sur la création de l’Agence Nationale de régulation du Cannabis n’est pas passée inaperçue. Elle sera chargée de délivrer les autorisations de culture, de production, de transport, et de commercialisation (import et export) du cannabis. Étant donné le stress hydrique bien connu dans la région du Rif (le Maroc est le premier pays producteur mondial de haschisch), et pour partie lié à cette activité agricole, il est à espérer que l’eau coulera bientôt (à nouveau) sous les ponts.

Dans un même temps, le région Nord Maroc et son axe Tanger Tétouan Al Hoceima sont en voie de devenir un hub stratégique pour le commerce mondial, avec une nouvelle stratégie ambitieuse pour le développement des infrastructures portuaires et de grands chantiers ouverts par le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, le bras armé de l’État pour la promotion des investissements et des entreprises sur la zone du Nord-Maroc.

Mais un tel développement ne pourra se faire raisonnablement sans une attention toute particulière portée sur les infrastructures de gestion de l’eau, c’est clair comme de l’eau de roche.

Les nouveaux bureaux de FLAU Maroc à Tanger
Les nouveaux bureaux de FLAU Maroc à Tanger

La société FLAU, qui conçoit, fabrique et exploite des stations d’épurations pour le traitement des eaux usées domestiques et industrielles, est honorée de participer au développement économique et industriel de la région Nord Maroc.

Avec sa filiale FLAU Maroc désormais installée à Tanger, et dont l’effectif a récemment été renforcé, un quatrième projet sur l’axe Tanger-Tetouan-Al Hoceima est en cours de lancement.

Après la réalisation de la station d’épuration du port militaire de Ksar Sghir, la restructuration et l’agrandissement de la station d’épuration de l’abattoir inter-communal de Al Hoceima, puis la livraison de 2 unités BioBox® à l’Agence pour la Promotion et le Développement du Nord Maroc (Torres / Cala Iris), c’est aujourd’hui avec l’ONEE (Office Nationale de l’Eau et l’Electricité) que la société FLAU poursuit son aventure.

En effet, ce mois de novembre 2021 sera marqué par le lancement du projet de construction de la station d’épuration de la ville côtière de El Jebha, pour le traitement des eaux usées domestiques de la ville (capacité nominale de traitement : 8100 Equivalent-Habitants).

Une nouvelle démonstration de la conscience écologique du Royaume du Maroc, qui fait aujourd’hui face aux défis du changement climatique, tout en offrant des perspectives durables pour le développement touristique du pays.

Pour prolonger cette analyse :

  • ARTICLE 1 :

Légalisation du cannabis: le regroupement des exploitants autour de coopératives pour mieux organiser la filière (fnh.ma)

ARTICLE 2 :

Le Matin – Tanger-Tétouan-Al Hoceïma veut devenir un hub stratégique pour le commerce mondial

ARTICLE3  :

El Jebha une destination printanière idéale au nord du Maroc (newstourisme.com)

ARTICLE 4  :

Analyse – Le changement climatique au Maroc | Article19.ma

admin_bioboxAvec la création de l’Agence Nationale de Régulation du cannabis, la région du Rif est à l’honneur